Pendant que la viande pousse dans les supermarches

Nourrir l’humanité, c’est le métier du paysan; la culture, l’essence de notre civilisation.

Lors d’un repas après une représentation de Tartuffeà l’Abbaye de Corbigny, un agriculteur avait lancé à un des acteurs du À Vrai Dire Collectif:

« Vous, c’est comme nous, on est indispensable mais on voudrait nous voir disparaître ».

A partir de cette réflexion, nous avons décidé d’aller à la rencontre des agriculteurs/paysans…Nous apprendrons bientôt qu’il y a autant d’agricultures que de paysans.

Nous sommes allés filmer des agriculteurs, nous les avons enregistré, nous avons surtout partagé ensemble un instant et nous avons compris qu’ils avaient une parole, un message fort qu’ils souhaitaient transmettre.

C’est sur ce point qu’on a trouvé pertinent ce vecteur qu’est l’art théâtral.

L’acteur et le propos sont au centre pour mettre en plateau, ce parallèle entre les problématiques agricoles et les problématiques artistiques.


Extrait

Les acteurs

Alice Thalamy

Elle co-fonde et travaille depuis 2011 au sein du A VRAI DIRE Collectif, en Bourgogne, en Belgique et à Paris, avec lequel elle joue: Rhapsodie et Pendant que la viande pousse dans les supermarchés, Tartuffe ou l’Imposteur de Molière et Prémices d’une révolution – création théâtrale contemporaine 2018-2019.

Elle a travaillé depuis 2015 avec la Cie CK Points – Paris : création du spectacle « J’ai dit Silence » au Centquatre – Paris, l’institut français de Fès au Maroc et au point éphémère à Paris. Et les projets européens ATLAS, vers la création partagée, en Italie (Bologne), en Belgique (Anvers), en Pologne (Varsovie), Centquatre – Paris et Torcy avec la Ferme du buisson 77.

Depuis 2018, elle collabore avec le collectif Mapaso, danse et théâtre, franco-colombien à Paris.

Au cinéma, elle a travaillé sous la direction de Tony Marshall pour le film « tu veux ou tu veux pas » 2015 et Zabou Breitman « No et moi » 2010.

Au théâtre, elle interprète Hermione dans « Andromaque » de Racine mis en scène par Mourad Mansouri. Elle joue et met en scène « Les Bonnes » de Jean Genet ainsi que « J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne » de Jean-Luc Lagarce à La Ferme du buisson-scène nationale.

En 2013, elle réalise la lecture-performance intégrale de « L’Odyssée » d’Homère pour le théâtre des Ateliers et les lectures pour le festival littéraire « Lettres d’Europe et d’Ailleurs » (éditions 2013 et 2014) à la Cité du Livre / La Méjanes à Aix en Provence.

Formée au théâtre avec Agathe Rouillier, Michel Cerda, Jean François Auguste, David Géry, Michel Archimbaud, Delphine Boisse.

Formée à la Compagnie d’entraînement dirigée par Alain Simon au théâtre des Ateliers d’Aix en Provence, et en études théâtrales à la faculté d’Aix en Provence – Marseille et Paris.

Titulaire de la Licence d’études théâtrales de la Sorbonne-nouvelle et du DET Diplôme d‘Etudes théâtrales du Conservatoire d’art dramatique de Noisiel.

Hélène Capelle

Hélène Capelle

Laurie Barthélémy

Comédienne, issue de l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier.
C’est en 2014, avec ses camarades de promotion, qu’elle crée le collectif d’acteurs -la carte blanche- avec lequel elle se produit entre autres dans Un Opéra de Quat’sous d’après Bertolt Brecht mis en scène par Marion Guerrero et dans Foi Amour Espérance d’Ödön Von Horváth mis en scène par Katia Ferreira. 

Elle joue également dans Nobody, une mise en scène de Cyril Teste (Collectif MxM) d’après l’oeuvre de Falk Richter. Cette performance filmique, axée sur le monde de l’entreprise, est créée en 2013 dans les bureaux du Printemps des Comédiens. Ce spectacle sera par la suite réadapté pour un plateau de théâtre. (tournée nationale 2015/2016 et 2016/2017)
En 2016, elle co-écrit, avec une jeune compagnie franco-belge (AVraiDire Collectif), un spectacle sur le thème de l’agriculture, inspiré de témoignages de paysans rencontrés dans la Nièvre. 

En 2018, les quinze membres du collectif d’acteurs -la carte blanche- dont elle fait partie, créent le Label Parallèle qui rassemble leur différents projets personnels. Son équipe est accueillie en mars au Grand Parquet Paris Villette, le temps d’un festival mettant en lumière six projets du Label Parallèle. 

Elle est dans la nouvelle création de Katia Ferreira (le5emequart), First Trip d’après Virgin Suicides  le roman de Jeffrey Eugenides . (Printemps des comédiens 2019, tournée nationale 2019/2020) 

Mathilde Lobet

Mathilde Lobet

Romain Vaillant

Il a été formé au conservatoire de Bourg-la-Reine puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental du Val Maubuée à Noisiel auprès de Delphine Boisse, Guy Segalen et Mourad Mansouri. Il intégre l’Ecole Supérieure d’Acteurs de Cinéma et de Théâtre de Liège en 2010 où il travaille notamment avec Raven Rüel, Toshiki Okada, Delphine Bibet, Françoise Bloch et Mathilde Lefevre.

Il obtient son Agrégation en Art Dramatique en 2015.

Il a joué Les récoltes sonores, création et co-écriture avec Laura Kpegli qui a tournée en Afrique au Togo en Janvier 2010, Andromaque de Racine mis en scène par Mourad Mansouri à l’ Auditorium Jean Cocteau à Noisiel.

En 2014, il créé avec Sophie Warnant Ha Tahfénéwai ! Spectacle autour de la psychothérapie institutionnelle en tant qu’artiste de la saison au Théâtre National de Bruxelles et en Co-production avec le Théâtre National de Bruxelles et le Festival de Liège. Ils ont reçu le PRIX DE LA CRITIQUE 2015 de la Meilleure découverte.

Sylvain Laborde

Formé à l’école Claude Mathieu en 2010 et par le Théâtre des Chimères de Biarritz avec Jean-Marie Broucaret. Il a travaillé notamment avec Jean Bellorini dans le spectacle « Des espoirs ». Il a joué au festival Premier Pas a la Cartoucherie de Vincenne dans le spectacle « L’atelier » de Jean-Claude Grumberg mis en scène par Gaelle Hermant en 2011.

II intègre l’A Vrai Dire Collectif, ou il crée et joue dans la première création « Rhapsodie » et dans « Tartuffe » de Molière.

En 2015, il monte avec le Collectif la nouvelle création « Pendant que la viande pousse dans les supermarchés ». Il suit une formation dans « l’entreprenariat théâtral » à Liège ainsi qu’au Théâtre National de Bruxelles et au Raoul Collectif en Belgique.

Il a travaillé à l’opéra de la Monnaie de Bruxelles en 2016 sous la direction de Richard Brunel dans Béatrice et Benedict. Il monte avec le collectif la création « Prémices d’une Révolution ».

Nouveau projet de capsules vidéos « La pause radio ».

Ils en parlent

article-fin-2ieme-residence-transverse-Corbigny-juillet-2015

Article-PQLPDLS-LUZY

collectif-a¦Ç-vrai-dire-article-journal-du-centre-du-13-novembre-

Luzy-_-Quand-la-culture-et-lagriculture-se-rencontrent


Avec le soutien de:

  • L’Aide aux projets culturels du Conseil Départemental de la Nièvre.
  • Le Premier soutien à la création du Conseil Régional de Bourgogne.
  • La MCNN. Maison de la culture de Nevers et de la Nièvre.
  • La Transverse – Corbigny.
  • Théâtre des forges royales de Guérigny.
  • La Communauté de communes du Pays Corbigeois.
  • L’Agence culturelle du parc du Morvan.

Par A Vrai Dire collectif, Créé à MCNN, Agence culturelle du Parc du Morvan, La Transverse en 2014

Next Post

Previous Post

© 2019 A vrai dire collectif

Theme by Anders Norén